La Musique

La caravane electro

Site internet :https://lacaravaneelectro.bandcamp.com/album/tziganotronic

La Caravane Electro a été fondée en 2001 par Jean Bernard Hoste et Benjamin Collier, à l’invitation de la Cie du Tire-Laine.

Réunis par leur goût commun pour la musique de l’Inde, le premier aux tablas et le second au sitar, ils replacent la musique world au sein d’un univers électro breakbeat et groove, mêlant les influences indiennes et gypsy aux programmations rythmiques, groove box et autres samples.
Le concept « Tziganotronic » était né, la Caravane Electro , pionnier du genre en France, allait tracer sa route sur scène et sur disque.

Le duo s’enrichit ensuite de la présence d’Ambroise Yon aux tablas, de Lord Bitum au chant, puis de la danseuse Manjushree et de Sylvain Bergast aux visuels Live. Par la suite Mister Samy remplacera Bitum, puis Erwan Defachelle apportera son talent de vidéaste. Lieu de rencontres et d’expérimentation, le groupe invitera sur scène ou sur disque des artistes aussi divers que Jamalski, Mahabub Kahn , Sista Scottie, les Dubians Marcos Cunat , Charles Duytchaever et Naïma, la chanteuse Norig , Dj Ill, la Fanfare Belgo-Bulgare La Panika, ainsi que de nombreux musiciens de la Cie Tire-Laine ou du Taraf Borzo.
Un premier EP collector voit le jour en 2003, suivi de l’album « Tziganotronic » en 2005 ( chez Warm ). Puis des remixes pour Laurent Dewilde, la Panika, quelques tracks placées sur des compilations Balkan / électro. La scène n’est pas en reste, de festivals en printemps de Bourges, des Transmusicales à un double aller / retour au Sziget de Budapest, programmé autant sur des scènes électro que sur le plateau « musiques du Monde »…

Après 10 ans d’activité, le groupe a décidé de faire un break, et d’aller se ressourcer à d’autres projets. Délaissant les ordinateurs et autres machines, JB Hoste et Benjamin Collier partent l’un vers Dirty Primitives, l’autre vers Overlow, retrouvant de vrais instruments et le goût du collectif. C’est l’occasion d’ouvrir les archives, de terminer les projets inachevés, et de continuer à faire rouler cette Caravane Electrosur un plan discographique. Le premier volume « Balkan Bootleg », est attendu pour le 31 mars 2011. Mélange d’archives, d’inédits et nouveautés, il reflète la tendance la plus soft du duo, émanant pour la plus part du travail de JB Hoste. Reprenant la voie imaginée par Eno et Byrne ave le cultissime « My Life in a Bush of Gosht », l’ album est essentiellement construit autour de la voix humaine, parlée, chantée, exotique.
Les chanteuses Olga (Gypsy Sound system), Amélie Affagard (la Familia , Swing Gadjé), et Ema (Deï Shukar Collective) offrent leur performance aux cotés de la poésie hallucinée du Roumain Gherasim Luca, de vieux vinyles ukrainiens côtoient les lamentations roms, les prières Orthodoxes succèdent à une mélopée indienne lancinante. Le climat de « Balkan Bootleg » se veut apaisé, foncièrement multi culturel et ouvert sur des horizons fictifs. Le cliché éculé des fanfares Balkaniques laisse place à de nouvelles
géographies musicales, comme ce vieil air de Rebétiko Grec introduit par un vinyle des années 30 et poursuivi en douceur par une Caravane Electro en mode Dub. Le groove n’est d’ailleurs pas en reste, avec les rythmiques sautillantes des ‘horas’ roumaines et les enchevêtrements complexes et asymétriques de la musique Bulgare.

L’album sera disponible physiquement dans tirage ultra – limité de 100 exemplaires, suivi de sa déclinaison digitale.

Titres joués par La caravane electro sur Radio-Saint-Palais :

  • Fanfare electro

    extrait de l'album : Tziganotronic
  • Dehka

    extrait de l'album : Tziganotronic
  • Nu gin

    extrait de l'album : Tziganotronic
  • Klezmatik

    extrait de l'album : Tziganotronic